test slider

Un leader Angevin beaucoup trop fort

79736426_2554087801365228_9018936279374495744_n

Logo OF

(Ouest-France – Dimanche 22/12/2019)

Vitré n’a pas fait le poids face à Angers

NM1. Étoile Angers -Vitré : 100-57. Dominateurs du début à la fin, les Angevins ont régné sans partage sur une équipe de Vitré en panne de solutions. ‘

Pour les joueurs de l’Étoile, un objectif, finir l’année civile invaincus à la maison. Pour les Vitréens, tenter l’exploit, faire tomber le leader dans son salon. Mais ce sont bien les Angevins qui prennent la rencontre en mains dès les premières minutes pour ne plus jamais la lâcher dans une rencontre à sens unique. Deux primés de Gauthier en une minute donnent le ton (8-2, 2′) et le temps-mort vitréen ne change pas grand-chose. Certes Mérie adoucit la potion, puis Turner au large (19-10, 5′) mais Tresnak trouve ses marques sous les ficelles et les Angevins déroulent (34-19, 10′), sans baisser de rythme. Jones relance les hostilités à longue distance. Djambo, Bichard puis Gauthier, en réussite maximum en dehors de la peinture, lui emboitent le pas, (42-23, 12′ puis 53-28, 16′). Les visiteurs sont alors dans le dur défensivement quand devant rien ne va non plus. Tresnak ou Bichard enfilent les paniers et dressent une muraille de Chine derrière. Turner piégé, Grégoire et Prolhac tentent de remettre de l’ordre dans la maison bretonne mais en vain. À la pause, Lonzième et ses compères sont devant et il n’y a rien à redire (58-30, 20’).

« On a réussi à mettre de la pression rapidement, avec de l’adresse, apprécie Buffard, ça aide … ». Pour son homologue vitréen le constat est simple : « On était en vacances avant l’heure. On avait ciblé des trucs mais Angers … C’est fort, très très fort. La plus belle équipe, rencontrée à ce jour. ». Avec Bourserie et Régis d’entrée de jeu sur le parquet, Julien Cortay cherche des solutions mais en vain : « L’objectif était de jouer un match défensif… C’est raté. »

La défense visiteuse pourtant souvent hermétique, reste toujours aussi béante, en panne d’agressivité. Mérie trouve la distance coté visiteurs, colmate quelques brèches mais quand Djambo pour les Angevins, Lonzième ou Bichard se mêlent au jeu d’adresse, l’écart se creuse, (75-39, 26′). Buffard fait alors tourner son effectif mais les Angevins ne lâchent pas un pouce de terrain quand les Vitréens s’en remettent à leur capitaine Mérie pour limiter la casse. « Quand tout le monde est en confiance, tout le monde se sent impliqué » souligne le coach angevin. Mais rien n’y fait. Les Vitréens sont KO debout, groggys, assommés. Bichard inscrira le 100è point ; les Angevins peuvent passer Noël au chaud. Pour Vitré, il faudra se ressaisir à la rentrée . 

ÉTOILE ANGERS – VITRÉ : 100•57 (34-19, 24-11, 21-17, 21-10).

Arbitres : MM. Huet et Bertorelle. 

ANGERS : Bichard (cap.) 13, Lonzième 13, Gauthier 15, Djambo 19, Tresnak 13 puis Seguela 3. Jones 5, Weber 12, Muninga 3, Real 4. Entraineur: Laurent Buffard. 

VITRÉ : Mérie 13, Plateau, Turner 7, Grégoire 12 Michel 10, puis Prolhac 6, Delmas 3, Veillet 4, Régis, Bourserie 2 . Entraineur : Julien Coudray. 

Share Button