test slider

Trop diminuée, l’AURORE s’incline à RUEIL

49840110_1979564398817574_1984947332306698240_o

Logo OF

(Ouest-France du 20/01/2019)

Vitré a joué de malchance à Rueil

N1 M. Rueil – Vitré: 78-66. Cette défaite n’arrange pas les affaires de l’Aurore qui, en plus, a perdu rapidement l’un de ses joueurs hier.

Vitré joue de malchance. Les hommes de Mike Gonsalvès n’avaient pas les armes suffisantes pour rivaliser avec Rueil et ont en plus vu Jean Veillet se blesser en première période (alors qu’il a joué moins d’une minute trente) . Ce sont les locaux qui entament le mieux le match avec une avance de quatre points après 5 minutes de jeu (11-7). Avec une réussite au shoot en berne notamment à 3 points, Vitré voit son adversaire accentuer son avance à la fin du premier quart-temps (20-12).

Les Vitréens reviennent avec de meilleures intentions et passent même devant (24-25). Grâce à de bons Lien Phillip et Etienne Plateau, notamment à 3 points (respectivement 1/1 et 2/4 dans ce compartiment) l’Aurore mène à la mi-temps (37-31). Les choses se corsent en deuxième période. Ne disposant que de six joueurs valides, les visiteurs fatiguent physiquement et deviennent moins lucides. Rueil inscrit plusieurs tirs à 3 points (12/39 au final) . Vitré, à l’inverse est moins adroit au tir et commence à avoir des difficultés dans tous les compartiments du jeu et notamment au rebond défensif. Le RAC mène de six points à la fin du troisième Quart-temps et ne va plus lâcher l’étreinte.

Mike Gonsalvès, l’entraîneur de Vitré,n’est cependant pas du tout abattu par cette défaite à l’extérieur «J’ai trois sentiments. Tout d’abord, de la fierté vis-à-vis des joueurs qui ont une fois de plus donné le meilleur. Car cette situation de réduction d’effectif ça n’est pas la première fois. Ensuite, il y a une déception car on a perdu au goal-average (Vitré avait remporté le match aller de 11 points). Et enfin, un peu un sentiment de colère contre la décision des décideurs en interne de ne pas avoir un joueur supplémentaire qui puisse nous aider en match. » En effet, l’AVBB doit faire sans deux meneurs de jeu titulaires depuis quelques semaines.

Le dernier quart-temps ne change pas la donne, au contraire. Les visiteurs tentent de résister mais Rueil inscrit ses shoots (67-58 à la moitié du dernier quart) et s’impose physiquement et mentalement. Le capitaine Dejan Sencanski, entre autres, fait particulièrement mal à Vitré (21 points, 8/15 à 2 points, 5/11 à 3 points). 78-66 score final «Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs, ils ont même été héroïques », conclut le technicien vitréen. Vitré tentera de rebondir vendredi (20 h) avec la réception du leader Challans.

RUEIL – VITRÉ: 78-66.

(20-12,11-25,27-15,20-16).

RUEIL 30 tirs réussis sur 74 tentés (40,5 %) dont 12/39 à 3 points (30,8 %) et 18/35 à 2 points (51,4 %).41 rebonds, 19 passes et 9 interceptions.

La marque: Fandelet 14, Sambe 8, Ricard 10, Sencanski (cap.) 21, Doumbe 10. Puis Sako 4, Racine 8, Daurces 3. Entraineur: Arille Perrault.

VITRÉ: 29 tirs réussis sur 61 (47,5 %) dont 3/16 à 3 points (18,8 %) et 26/45 à 2 points (57,8 %). 33 rebonds, 18 passes et 10 interceptions.

La marque: Merie (cap.) 6, Plateau 10, Lissossi 2, Phillip 23, Wright 19. Puis Veillet 2, John 4. Entraîneur: Mike Gonsalvès.

Share Button