test slider

l’AVBB plein d’espoir à Nanterre

27021477_1534704196636932_6384101928860842395_o

le-journal-de-vitre_h30

 (Article Journal de Vitré du 26/01/2018)

N2. Une coupe et des espoirs

Après avoir battu Pornic 83 à 59 en championnat, l’Aurore se déplace chez les espoirs de Nanterre en 16e de finale du Trophée Coupe de France. Une mi-temps aura été nécessaire aux joueurs de Mike Gonsalves pour mettre à la raison les joueurs de Pornic, samedi 20 janvier. Ces derniers pouvaient toujours y croire à la pause. Mais revenue des vestiaires avec d’autres intentions défensives, l’Aurore a rappelé à son hôte du soir qu’elle n’était pas la meilleure défense de la poule par hasard. A l’entame de l’ultime période, la messe était dite pour Pornic, déjà contraint d’évoluer avec seulement sept joueurs, ne parvenait plus à s’exprimer. Avec ce succès, les Vert et Blanc rejoignent Tours qui s’est incliné assez sévèrement à Laval.

« Ne pas prendre cette équipe de haut »

Dimanche 28 janvier, à 15 h 30, le championnat fait place au Trophée Coupe de France. Guillaume Mérie et ses partenaires se rendent à Nanterre pour y affronter l’équipe espoirs. Les jeunes pousses parisiennes figurent dans la première partie de leur championnat avec dix victoires pour sept défaites. « C’est une rencontre particulière dans le sens ou le jeu sera différent mais aussi le contexte (un dimanche après-midi), estime le joueur vitréen Florian Chapuy. À nous d’être sérieux et de ne prendre cette équipe espoirs de haut car ils pourraient nous le faire payer dès l’entame de match.» Exempte au tour précédent, la formation de Maxence Broyer possède des arguments de poids avec Dabo (2 m, 115 kg) et Pansa (2,08 m, 110 kg) ainsi qu’une garde arrière composée de Mensah (12,2 points) et Dadiet (12,1 points). A 80 minutes du point bonus, l’objectif de l’Aurore sera de passer cette première étape en terre inconnue et conserver une dynamique positive.

Share Button