test slider

L’AVBB a couru en vain après le score à Feurs

59337368_2132589623515050_5140742490835386368_o

Logo OF

(Ouest-France du 05/05/2019)

L’Aurore menée de bout en bout

Feurs – Vitré: 74-61. Pour son ultime déplacement de la saison, lAVBB n‘a pas été en mesurde s’imposer, notamment à cause d’une adresse en berne.

Les hommes de Mike Gonsalves étaient méfiants lors de cet ultime déplacement contre une équipe qui jouait sans pression ayant terminé sa saison. Chaque rencontre contre Feurs s’est joué d’un rien et les locaux voulaient faire un beau cadeau à leur coach sur le départ: une victoire. C’est donc dans ces conditions que les Blancs disputent sans aucune pression c’est ultime rencontre. D’ailleurs, les locaux imposent un jeu rapide en alternant shoots extérieurs et intérieurs (6-3, 3′ puis 10-5, 6′ et 15-9,7’). Malgré Plateau, qui trouve la mire de loin, Feurs continue d’imposer son tempo avec un jeu collectif bien huilé (20-10, 8′). Les Vitréens ne l’entendent pas de cette oreille. Wright s’impose dans la peinture, tout comme Phillipp pour un premier rapproché (27-23, 12’). Après avoir repris leur souffle, les Blancs mettent plus de rapidité malgré une défense de l’Aurore plus accentuée. Wright doit quitter ses partenaires, ce qui désorganise le jeu vitréen. Feurs en profite pour imposer une séquence à 13-2. Veillet et Merie empêchent l’écart de s’accentuer mais Feurs réussit à préserver un matelas de sécurité de treize points à la mi-temps.

L’Aurore revient avec d’autres intentions, sermonnée par leur coach. Ils intensifient leur jeu. L’avance prise par Feurs fond brutalement sous les coups de boutoir de Wright revenu sur le parquet, de John (43-41). Sur un panier derrière l’arc du capitaine Merie, un premier rapproché (43-41 et même 43-42 sur un lancer de Phillipp). Un temps mort de Julien Cortey remet de l’ordre dans la maison locale (49-42, 28′). Les Foréziens en remettent une couche pour atteindre le dernier quart-temps avec neuf unités d’avance. Dans le dernier, malheureusement, l’Aurore laissait filer des lancers francs et des balles perdues. Les Vitréens ne seront jamais en mesure de revenir malgré un Wright omniprésent. Avec Prolhac à la baguette, Feurs tient bien sa victoire pour son ultime prestation de la saison au Forézium.

FEURS – VITRÉ: 74-61

(26-16,17-14.17-13.14-18).

Arbitres: D. Malphettes et M. Da Cruz

850 spectateurs

FEURS: 24/58(41,4 %) aux tirs ; 10/29 à trois points; 16/23 aux lancers francs.

N’Doye (2), Albert (8), Vial (7), Vincent (11), Beugnot (7). Prolhac (12), Mansaré (9), Drame. Ndiaye (2), Minla (4).

Entraîneur: Julien Cortey.

VITRÉ : 22/58 (37.9 %) aux tirs; 3/16 à trois points; 14/23 lancers francs. 

Delmas, Veillet (4), Bourserie, Merie (9), Plateau (6). John (3), Lissossi (9), Phillip (11), Wright (19).

Entraîneur: Mike Gonsalves.

Share Button