test slider

L’Aurore subit la loi des angevins

Aurore_Angers (336)

Logo OF

(Ouest-France – Dimanche 06/10/2019)

Vitré a fait les frais de la machine angevine

Aurore de Vitré -Étoile d’Angers : 55-70. Les Vitréens se sont donnés jusqu’au bout, mais pas suffisamment pour espérer renverser les redoutables Angevins. 

Après deux défaites consécutives, les basketteurs de l’Aurore se devaient de réagir hier soir contre Angers. Morgan donne le ton pour Vitré (4-0) mais en face le duo Tresnak-Bichard est déjà en place (4-5). Prolhac dégaine à 3 points mais Seguela, 6 points dans ce quart, fait des misères aux Vitréens, déjà sanctionnés par 5 fautes collectives. Turner trouve la mire à mi-distance mais ce sont les Angevins qui font un léger break (10-15). Veillet se bat comme un diable sous le cercle Angevin (12-15). Les deux équipes, en recherche d’adresse, lâchent quelques ballons faciles, dont Delmas profite ( 18-18). 

Duels musclés

Le match est rythmé et le ballon va rapidement d’un camp à l’autre. Alors que Jones écope de sa troisième faute, Delmas donne l’avantage à son équipe (21-18). Les duels se musclent sous les panneaux et Delmas a toujours la main en feu (24-18). Tresnak fait le ménage sous le cercle mais l’Aurore vire en tête à la pause (26-25).

De retour sur le parquet, Vitréens et Angevins se livrent un joli duel à 3 points. Quand Grégoire score, Bichard lui répond, 33-33 puis 35-35. Souvent esseulé et oublié à l’extérieur, Djambo en profite pour aligner les paniers (37-45). Le collectif angevin fait mal aux locaux qui butent régulièrement sur la défense adverse. Michel est sanctionné d’une quatrième faute. Avant d’attaquer le dernier quart, Angers mène le bal 41 à 47. La tension est à son maximum sur le parquet et Michel bute toujours sur l’Angevin Tresnak. L ‘équipe angevine a le match en main et ramasse tous les rebonds obligeant Julien Cortey à prendre un nouveau temps mort (41-52). Les Vitréens continuent d’y croire et se démènent sur le terrain mais en face Gauthier très adroit accentue encore l’écart, 47 à 59, à 5 minutes du buzzer. La messe est dite ! Hier soir, il aurait fallu aux Vitréens davantage d’adresse et un meilleur pourcentage de rebonds pour espérer vaincre la machine angevine qui s’impose finalement logiquement 55 à 70.

AURORE DE VITRÉ -ANGERS : 55-70 (10-15,16-10,15-22,14-23 ). Spectateurs : 1030 Arbitres : MM. Sofien Rhaiem et Guillaume Poulaillon.

AURORE DE VITRÉ : Delmas 9, Turner 7, Veillet 7, Morgan 4, Gregoire 10, Merie 2, Plateau 3, Michel 8, Bourserie, Prolhac 5. Entraineur: Julien Cortey. 

ANGERS : Weber 6, Lonzième 2, Djambo 17, Jones 2, Gauthier 11, Seguela 14, Mununga Kawanda 2, Real, Tresnak 4, Bichard 12. Entraineur: Laurent Buffard. 

Logo OF

(Ouest-France – Lundi 07/10/2019)

L’Aurore va devoir retrousser les manches

N1M. Aurore Vitré -Étoile Angers: 55-70. Bien qu’Angers semblait supérieur, les joueurs de !’Aurore vont rapidement devoir réagir. 

Face à l’un des plus gros budgets du championnat, candidat annoncé à l’accession en Pro B, les basketteurs de l’Aurore se sont montrés combatifs mais se sont aussi heurtés à un mur. Résultat, la bande à Mérie encaisse une troisième défaite consécutive. « On savait que contre Angers, il fallait jouer 40 minutes et que nous ne jouons pas non plus dans la même catégorie. Pour l’emporter, on se devait de faire un match plein. Ce soir (samedi), l’équipe la plus forte a gagné, rapporte Julien Cortey, le coach Vitréen. On aurait pu faire beaucoup mieux. Le basket est un sport d’adresse et face à Angers, elle n’était pas au rendez-vous. C’est compliqué de trouver le remède puisque certains garçons jouent avec le frein à main et doutent. Cette situation est compliquée à gérer car il faut aussi savoir que les joueurs bossent bien aux entrainements mais on n’est jugés que sur les résultats. Il faut vite casser cette spirale négative ».

Avec seulement 7 tirs primés réussis les 34 tentés et un déficit aux rebonds (36 contre 45 à Angers), les locaux, pourtant bien en place défensivement, ont eu trop de lacunes samedi soir pour faire chuter l’armada Angevine. De son côté, Laurent Buffard, l’entraineur de l’EAB, pouvait se montrer satisfait : « Ce premier déplacement était un bon test pour nous face à une équipe que j’ai trouvé très agressive, forte défensivement en première période. Les deux équipes ne lâchaient rien comme le prouve le score à la pause (26-25). Ensuite, on a amené davantage le ballon à l’intérieur. On a marqué les paniers au bon moment et l’écart s’est creusé. Il faut que l’on apprenne à utiliser davantage notre force intérieure avec notre duo Tresnak-Djambo. »

Si Angers s’installe dans la première partie du championnat, Vitré va vite devoir réagir pour ne pas s’enfoncer dangereusement. 

Share Button