test slider

L’Aurore attend sa revanche

30051888_1621541527953198_8942622218812014193_o

Logo OF

Compte-rendu Ouest-France du 13/05/2018

 

Vitré échoue d’un point à Toulouse

N2M (playoffs – quarts de finale). Toulouse – Vitré: 83-82. Au prochain match, la victoire sera impérative pour les Vitréens.

Un tout petit point. C’est ce qu’il aura manqué au tableau d’affichage final à l’Aurore de Vitré sur le parquet de Toulouse (83·82), où les Vert et blanc débutaient leurs playoffs de Nationale 2. Une défaite aussi frustrante que dure à encaisser. Mais l’Aurore est tombée sur une bien belle équipe de Toulouse qui a globalement toujours fait la course en tête. Mieux partis (11-4), les locaux ont profité des trop nombreux ballons perdus par les Bretons en première période (8) et des deuxièmes chances laissées au rebond (11 rebonds offensifs) pour courir devant. Sans pour autant s’envoler. Cadenassés dans la raquette, « c’était notre objectif et on l’a très bien fait » , analysait après coup le coach toulousain Laurent Kleefstra. Les Vitréens ont fait preuve d’une adresse folle à trois points. Étienne Plateau était dans une grosse forme, avec ses 11 points en première période, bien épaulé par Guillaume Mérie. Si bien qu’à la mi-temps, Vitré était encore dans le coup (46-40) sans briller. « 40 points à la mi-temps c’est pas trop mal, mais on s’est trop battu contre nous-mêmes avec ces ballons perdus, c’est dommage », soufflait Mike Gonsalvès.

Le passage au vestiaire a toutefois été salvateur. Étienne Plateau allume deux nouvelles mèches dès le retour sur le parquet et ramène les siens à égalité (48-48). Guillaume Mérie lui emboîte le pas. L’Aurore prend les devants (48-51). La défense est aussi mieux en place à l’image de ces deux interceptions de Belkessa et Radulovic. On assiste là à un vrai match de playoffs. « C’était un bon test pour nous avec ce gros déplacement, le plus loin de la saison. Un bon test aussi pour la N1 », poursuit Mike Gonsalvès. «  On s’approche du haut niveau », acquiesce son homologue Laurent Kleefstra. Et même si l’adresse est nettement redescendue dans les dix dernières minutes, la tension, elle, est restée à son maximum.

Le Toulousain Pascal Tajan, par deux fois, repropulse son équipe en tête pour porter l’avance à sept points (74 -67) à trois minutes du terme. François Couret ne tremble pas non plus aux lancers-francs. Le retour des Vitréens et le shoot à trois points au buzzer d’Antoine Belkessa, en total déséquilibre, n’y changeront rien. Les vert et blanc rentrent déçus, frustrés mais déterminés à prendre leur revanche dès vendredi à la Poultière pour accrocher le match 3 dimanche.

Donovan GOUGEON.

TOULOUSE· VITRÉ: 83-82

(20-18,26-22,16-21,21·21).

Arbitres MM. Bissuel et Da Cruz.

TOULOUSE: Mayeta 5, Couret 12. Fedensieu 6, Tajan 14, Williams 5, Hue 7, Dabadie 4, Pasut 16, Ajenifuja 3, Hanck 11.

Entraîneur : Laurent Kleefstra.

VITRÉ: Veillet 3, Chapuy 3, Mérie 19, Lissossi 3, Plateau 22, Alliman 2, Belkessa 19, Radulovic 11.

Entraîneur: Mike Gonsalvès.

Share Button