test slider

L’Aurore a eu (très) chaud !

DSC_0156

Logo OF

 (Article Ouest-France du 25/03/2018)

L’Aurore s’impose au finish face à Cherbourg

N2M. Vitré – Cherbourg: 91-84. Dans une fin de match haletante, les Vitréens remportent une nouvelle victoire à domicile.

Toujours invaincus à la Poultière, les basketteurs de l’Aurore entendaient bien poursuivre leur série de victoires hier soir face à Cherbourg. Après quelques maladresses de part et d’autre, l’Aurore prend les commandes par Belkessa (4-0) mais, en face, Omont s’illustre à 3 points (4-3). Les deux équipes tardent à renter dans la rencontre et le jeu est-haché. Mérie pénètre dans la raquette-adverse (9-5) puis Alliman profite d’une offrande de Belkessa sous le cercle (12-5). Paris, pour Cherbourg, s’appuie sur Bruzokas pour scorer (15-11) puis Gregorieff égalise après un tir primé (20-20). Les Vitréens, maladroits et en manque d’agressivité défensive, virent tout de même en tête après dix minutes (23-20).

Les Cherbourgeois, bien emmenés par Gregorieff, s’accrochent aux basques de locaux toujours à la recherche de leur rythme de croisière (27-26). Ebaka, très à l’aise sous le cercle adverse, aligne les paniers (31-26) et Plateau ouvre son compteur à 3 points (34-26). Toutefois, sanctionnée lourdement par les arbitres et aussi malmenée par les Cherbourgeois, l’Aurore n’arrive pas à creuser l’écart (40-34). Heureusement, Ebaka, 12 points et impérial dans son rôle, permet à l’Aurore de virer en tête à la pause (46-39).

De retour sur le parquet, Veillet trouve l’ouverture à 3 points (49-41). Les Vitréens ont durci leur défense et Belkessa a pris le jeu à son compte, obligeant le coach adverse à prendre un temps mort (54-43). Les Vitréens ont retrouvé leur adresse, à l’image du duo Veillet Plateau, mais en face, Gregorieff et Bruzokas ont du répondant (60-47). Les Cherbourgeois n’abdiquent pas, à l’image de Bruzokas, véritable danger pour la défense vitréenne. L Aurore bafouille son basket et Weber en profite pour ramener son équipe au score, 65-59 à l’aube du 49 quart-temps.

Rien n’est encore joué dans ce final car les Vitréens ont bien du mal à trouver la faille dans la défense cherbourgeoise. Omont permet à son équipe de revenir à deux points (68-66). Les Vitréens doutent et, une nouvelle fois, Omont surgit (68-68). Le mano à mano est lancé. Paris s’illustre derrière l’arc (74-73) et Lepetit donne un point d’avance à son équipe (74-75). Mais en face, Belkessa score à 3 points (79-77). Gregorieff lui répond dans la foulée (79-80). Encore 1’08 » à jouer et le tableau d’affichage indique 83-82. Alliman arrache un ballon sous le cercle (87-82). La salle explose! L’Aurore s’impose finalement 91-84 face à une surprenante équipe cherbourgeoise passée tout près de l’exploit.

VITRÉ CHERBOURG: 91-84 (23-20,23-19, 19-20,26-25).

Arbitres Jules Gaduel et Cynthia Le Quiliec.

1100 spectateurs. .

VITRÉ: Merie 9, Alliman 20, Lissossi 14, Veillet 8, Belkessa 12 puis Ebaka 15, Plateau 11, Chapuy. Entraîneur: Mike Gonsalvès.

CHERBOURG: Weber 17, Paris 9, Gregorieff 14, Boudard, Cevadille, Bruzokas 16, Omont 14, Keita 10, Lepetit 4. Entraîneur: Serge Gregorieff

Share Button