test slider

La Charité sans pitié pour la défense vitréenne

46513739_1901731266600888_2242706289882824704_o

Logo OF

(Ouest-France du 25/11/2018)

L’Aurore Vitré n’a pas tenu la distance

La Charité – Vitré: 100-89, Très concentrés en première période, les Vitréens ont laissé leur constance au moment de revenir des vestiaires,

Rowland et Milka en tête de raquette répondent à Wright (4-2, 2′). La Charité démarre plus fort et creuse l’écart grâceà Milka puis Camara, à longue distance (11-2,4′). Philip, Plateau et Lissossi font recoller Vitré (11-11, 6′). La Charité bafoue son basket et voit son adversaire le distancer (13-18, 8′). Bado et Rowland réagissent et ramènent les deux équipes à égalité (23-23).

À l’entame du deuxième quart-temps. Bado inscrit cinq points mais Vitré répond toujours et finit par passer devant avec Plateau et Delmas (28-31, 13’). Beye, en force, redonne l’avantage aux Charitois (33-31, 15′). Vitré profite des maladresses locales pour s’échapper, notamment à 3 points avec Mérie (35-43,18′). La Charité revient dans le coup sur un tir primé de· Rowland et grâce à la réussite de Milka sur lancers francs (42-47,20′).

Au retour des vestiaires, Milka redémarre fort en inscrivant les sept premiers points de son équipe en seconde période (49-49, 23′). Le Lituanien est en feu, bien servi par Incrédule (53-51, 24’). Les deux équipes se rendent coup pour coup. Milka sur tir primé, Wright sur dunk (58-58, 27′). Une équipe parvient enfin à faire des stops et c’est La Charité qui finit (66-60, 30′) … sur un panier de Milka évidemment!

Trois tirs primés à 3 points de Camara accentuent l’avance de La Charité (77-63, 32′). Bondron y va de son dunk, imité par Beye sur alley-oop. Mais Chapuy profite d’un shoot ouvert pour entretenir l’espoir vitréen (81-73, 34′). Camara brille encore à longue distance, Vitré ne baisse pas les armes avec Lissossi puis Phillip (85-82,36′). Mais les expérimentés Rowland et Camara font respirer La Charité (93-82, 39′) et conduisent Georges-Picq à la victoire (100-89).

LA CHARITÉ – VITRÉ: 100-89

(23-23, 19-24, 24-13, 34-29). Arbitres: MM. Cluzel et Souiti.

LA CHARITÉ. Pourcentage aux tirs 61,3 % (38/62, 25/36 à 2 pts, 13/26 à 3 pts) ; pourcentage aux lancers francs: 55 % (11/20) : rebonds: 32 dont 23 défensifs (Milka, 10) ; passes décisives: 27 (Rowland, 12): ballons perdus: 9. , interceptions : 3 (Incrédule, 2) , fautes commises 16.

Cinq de départ: Rowland (18), Burrell (2) Camara (cap., 23), Beye (15), Milka (26) puis Incrédule (2), Bado (8), Bondron (6), Cissoko, Kwedi. EntraÎneur: Fabien Anthonioz.

VITRÉ: Pourcentage aux tirs: 54,7 % (35/64, 27/47 à 2 pts, 8/17 à 3 pts). Pourcentage aux lancers francs: 64,7 % (11/17). Rebonds: 29 dont 19 défensifs (Mérie, 7). Passes décisives: 23 (Plateau, 6). Ballons perdus: 9. Interceptions: 5 (Plateau, 3). Fautes commises: 20. Cinq de départ: Chapuy (5), Mérie (cap., 14), Lissossi (15), Wright (8), Phillip (19) puis Plateau (10), Delmas (10), Veillet (8). EntraÎneur: Mike Gonsalves.

Fabien Anthonioz (entraîneur de la Charité):« On est monté d’un cran dans l’Intensité défensive en seconde période. Quand tu fais des stops, quand les cinq joueurs sur le terrain bougent, tu mets tes shooteurs en confiance. On a une équipe capable d’emballer les matches et-des joueurs comme Joris (Bado) et Moussa (Camara) ont besoin de cette adrénaline. Ça peut shooter de partout et quand c’est le cas, l’adversaire ne peut faire aucune impasse sur un joueur …

Mike Gonsalves (entraîneur de Vitré) : «  On a bien contrôlé la façon de jouer en première période. Mais on a manqué de concentration, de constance à partir du troisième quart-temps. On savait que La Charité voudrait mettre du rythme et elle a su exploiter nos faiblesses, notamment à mi-distance avec Milka. « 

Share Button