test slider

L’AVBB s’offre une importante victoire à La Rochelle

48392219_1936746289766052_8972076747361091584_n

Logo OF

(Ouest-France du 06/01/2019)

Vitré s’impose dans le money-time à La Rochelle

N1 M, La Rochelle – Vitré: 69-70, Les Vitréens ont fait la différence en toute fin de match hier soir en Charente-Maritime.

Dans ce début de match, Vitré ne ratait rien. Les trois premières minutes étaient immaculées. Plateau et Mérie réglaient la mire à longue distance (5-11, 3′), Les deux hommes étaient, par ailleurs dans les rangs bretons, les seuls marqueurs de ce premier quart-temps. Le reste de ces dix premières minutes étaient marquées du sceau de la maladresse. Côté rochelais si Sahraoui et Coulibaly alimentaient la ‘marque, le contenu était pauvre. Très déficitaires derrière l’arc de cercle (3/14 à 21%), les Rochelais trouvaient quelques latitudes près du cercle. Dans le camp de l’AVBB, c’était au tout de Whright de se montrer. L’intérieur alignait les onze dernières unités de son équipe avant la pause. A court de rotations du fait des blessures, le coach Mike Gonsalves comptait seulement sur sept éléments. Pour l’instant sans dommage car le club portuaire ne trouvait pas son rythme en attaque. Le déficit d’adresse (37% pour La Rochelle contre 44% à Vitré à la pause) interdisait aux hommes de Grégory Thiélin de prendre la marque. Et ce malgré une domination dans le secteur du rebond offensif (9 pour La Rochelle contre 4 contre Vitré).

Au retour des vestiaires c’est Phillip pour la formation d’Ille et Vilaine qui se signalait. Le canadien gagnait ses duels dans la raquette. Avant que Mérie ne fasse mouche à 3 points (37-44, 25’). Vitré provoquait aussi les fautes et trouvait du réconfort sur la ligne des lancers-francs (39-48, 29ème), Mais Garbin faisait du-bien à ses partenaires avec 4 unités consécutives (43-48,30’). Le coach maritime qui réclamait de l’agressivité était enfin entendu. En sorties de banc Poilly et Papiyon rapprochaient leurs partenaires (47-48, 32′).

Le temps faible de Vitré était puni. Les coéquipiers de Guillaumé Mérie était secs offensivement. Aucun point pendant plus de 4 minutes ne garnissaient le compteur de l’Aurore. Le money-time se révélait bouillant. Une faute technique de Papiyon brisait la bonne séquence de La Rochelle. Trois points tombaient pour les bretons sur la ligne de réparation. Le mano a mano reprenait. A 11 secondes du buzzer, Phillip donnait trois points d’avance à son équipe (67-70, 40′), La balle de match était rochelaise mais la défense vitréenne était une fois encore imparable (69-70, 40′).

LA ROCHELLE-VITRÉ: 69-70

(15-19,14-13,14-16,16-12).

LA ROCHELLE: 39 rebonds dont 11 offensifs, 23 fautes d’équipe.

La marque: Sahraoui (cap,13), Ruikis (10), Costentin (-). Louves (4), Busma (4) puis Papiyon (7). Coulibaly (13), Garbin (4), Cellerier, Poilly (4)

VITRÉ 7/8 aux lancers-francs, 38 rebonds dont 7 offensifs,17 fautes d’équipe,

La marque: Plateau (10), lissossi, Mérie (cap, 22), Phillip (9), Wright (19), John, Veillet.

Share Button