test slider

L’AVBB fait le TRAVAIL au CENTRE FEDERAL

51863707_2009868935787120_1270563858594922496_n

Logo OF

(Ouest-France du 07/02/2019)

Vitré assure l’essentiel

N 1 M Centre Fédéral- Vitré: 46-65. Après une mise en route délicate, l’Aurore a disposé du Centre Fédéral.

A l’heure ou les footballeurs de VItré s’imposaient en Coupe de France, les basketteurs de l’Aurore débutaient donc leur match à priori le moins compliqué de la saison face aux· gamins » (16 et 17 ans) en formation. Un match souvent qualifié de  » piège • eu égard au pedigree du Centre Fédéral (0/20 cette saison, 2 victoires en six ans !) et à la moindre application du rival trop confiant. La mise en garde préliminaire de l’entraîneur Mike Gonsalves n’aura pas suffi au passage à éviter l’entrée en matière peu flatteuse de Bretons maladroits en périphérie et ouverts sur le flanc droit. Avec des shoots à trois points, les Parisiens se détachaient donc 8·2 (4′) puis 15·8 (7’). Avec son effectif amoindri, l’Aurore réagissart alors par une forte option intérieure. Dominateurs au rebond, les Vitréens revenaient de fart à parité (15·15, 11′) grâce à Phillip et Wright à l’aise dans le combat de près. Toutefois, ce score serré demeurait en vigueur jusqu’à la pause (30·29), Vitré inscrivant alors la majorité de ses points sur la ligne de réparation, faute d’adresse (un seul panier extérieur à la pause!).

Puis, comme souvent, l’équipe locale cédait sous la pression de l’Aurore, de la fatigue et du poids très lourd des fautes (30). Sur une série de 13 points, Vitré était ainsi revenu Ia voie adéquate (32·40, 28′) avec son point fort intérieur du soir. Le duo nord·américain Philipp·Wright s’en donnait encore à coeur joie dans l’ultime période face à un Centre Fédéral en panne de lucldité. De quoi satisfaire Gonsalves : «  l’équipe s’est montrée sérieuse dans un match qui n’est jamais facile. Notre avantage en maturité et en densité physique a permis de provoquer des fautes et notre défense a été bien en place. »

CENTRE FÉDÉRAL – VITRÉ: 46-65

(15·13,15·16,8·19,8-17)

Arbitres: Mme Manoli et M. Cagnard,

50 spectateurs.

CENTRE FÉDÉRAL : 16 paniers sur 66 tirs (dont 8/ 39 à trois points), 6LF/11, 30 fautes.

La marque: Crusol 11, Plaucoste 6, Begarin 15, Myem 6, Carene 4, puis Demahis 2, Billon 2.

VITRÉ: 20 paniers sur 50 tirs (dont 1/16 à trois points), 24LF/41, 15 fautes.

La marque: Merie 6, Plateau 9, Lissossi 8, Phillip 22, Wright 20, puis Veillet, John, Tetainanuarii, Bourserie.

Share Button